YOUSSOU NDOUR

et LE SUPER ÉTOILE DE DAKAR

Vendredi 8 juillet - Grande scène

Artiste planétaire au chant aérien, ambassadeur culturel et engagé, YOUSSOU NDOUR fait figure de trait d’union entre l’Afrique et l’Occident. 

Issu d’une longue lignée familiale de griots, les poètes musiciens dépositaires de la tradition orale, le «rossignol du Sénégal» fait ses débuts dans le quartier chaud de La Médina, à Dakar. Il intègre les fameux Big band qui rythment les soirées de la capitale. Plus tard, il fonde son premier groupe, l’incontournable Super Etoile de Dakar, où il explore une fusion afro-occidentale (jazz, soul et rythmes cubains). C’est dans les années 80 que You, comme on le surnomme à Dakar, connaît ses premiers succès. En mariant les rythmes syncopés du Mbalax, la musique populaire sénégalaise, à la pop internationale, en combinant le wolof (sa langue natale) à l’anglais et au français, il réussit à toucher l’âme occidentale. Les plus grands artistes l’adorent : Peter Gabriel (In Your Eyes), Paul Simon, Black M, Angelique Kidjo, Patrice, Ayo, Neneh Cherry avec laquelle il enregistre en 1994 le tube planétaire 7 Seconds. Productions, concerts, actions humanitaires le consacrent partout. Jusqu’à même devenir, en 2012, le ministre de la Culture du président sénégalais Macky Sall. Plus tard, il crée la Fondation Youssou NDour, destinée à promouvoir le développement durable en Afrique. Des activités qui, malgré tout, ne l’ont jamais trop éloigné des studios, des concerts. Reste que la trentaine d’albums publiés en quatre décennies exprime la discographie d’un artiste curieux, inventif. Comme en 2019 avec History, Youssou y rassemble la nouvelle génération rap africaine. Avec Mbalax, sorti en 2021, il retourne aux sources de la musique traditionnelle pour mieux lui donner un avenir, une modernité. 

À 62 ans, Youssou Ndour continue de faire danser la planète sur des rythmes world inclassables.

LE MÊME SOIR...

GRANDE SCÈNE

BON ENTENDEUR

SCÈNE NOUVEAUX TALENTS

DIVERSGENS

SCÈNE NOUVEAUX TALENTS

NA+NA