BERNARD LAVILLIERS

Jeudi 7 juillet - Grande scène

Chanteur baroudeur, rebelle bienfaiteur, libertaire, pamphlétaire, BERNARD LAVILLIERS est l’un des initiateurs du métissage de la chanson française. Sa musique est «un cri qui vient de l’intérieur», un cri de guerrier, un cri de révolte, un cri de douleur.

Anneau de pirate toujours vissé à l’oreille droite, Bernard Lavilliers navigue sur tous les continents, sur des eaux souvent intranquilles. Depuis 53 ans, il fait de ses voyages des poèmes sensibles et engagés. Après l’Europe, New York, l’Afrique, Haïti, le Brésil, c’est cette fois-ci l’Argentine qui le guide sur la création de son lumineux 22e album, Sous un soleil énorme, sorti en 2021, certifié Disque d’or. Une réussite : mordant, moderne, solaire. Du Lavilliers quoi.

C’est à Buenos Aires qu’il prend le pouls de la capitale argentine et d’un monde placé sous une brûlante actualité économique et climatique. Toujours accompagné sur scène par les complices au long cours, il fait rugir de l’âme noire du tango les états d’urgence, les colères, les rires et les amours…

«J’entends le coeur du monde battre de plus en plus fort / Celui des multitudes et de la solitude… » 

Quand s’élève la voix grave, enveloppante et méditative de Bernard Lavilliers sur un rythme chaloupé de bossa-nova, une évidence s’impose. 

À 75 ans, le Stéphanois n’a rien perdu de son style, de ses fulgurances poétiques, de son pouvoir d’ouvrir l’horizon par sa musique. Sous un soleil énorme en est la preuve éclatante. Des rythmes chaloupés qui enivrent et dégivrent la froideur de ce monde, telle est la promesse que nous faisons avec cette nouvelle édition du Montjoux Festival et ce grand voyageur, fidèle à notre rive du Léman.

LE MÊME SOIR...

GRANDE SCÈNE

Ayọ

SCÈNE NOUVEAUX TALENTS

JANIE DOE

SCÈNE NOUVEAUX TALENTS

ROYZ